Psoriasis

Qu'est-ce-que le psoriasis?

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique non-contagieuse qui présente des éruptions de plaques rouges et squameuses localisées généralement sur les coudes, genoux et le cuir chevelu, même si elles peuvent affecter d'autres zones telles que les ongles et les articulations.

Le psoriasis n'est en aucun cas contagieux. Les proches du patient doivent notamment savoir qu'ils ne peuvent pas contracter la maladie au contact d'un patient psoriasique. Aucune précaution particulière n'est à prendre en considération lors d'un contact avec des personnes psoriasiques, même s'il s'agit des relations intimes.

Quand et pourquoi apparaît-il?

L'âge d'apparition est variable, le plus souvent entre 15 et 35 ans. L'évolution du psoriasis est imprévisible, capricieuse et chaotique, mais toujours bénigne. Le psoriasis est une maladie chronique qui accompagne le patient tout au long de sa vie.

Il évolue sous forme de poussés dont la durée varie entre quelques semaines et quelques mois. Entre les poussées, les plaques disparaissent partiellement ou totalement, et parfois il peut sembler que la personne soit complètement guérie. Ces rémissions complètes ou partielles peuvent se produire spontanément.

Quels sont les possibles traitements?

Topiques

Habituellement, la plupart des spécialistes prescrivent une combinaison de différentes crèmes avec des corticoïdes et des dérivés de la vitamine D. Les résultats sont généralement peu satisfaisants.

Le soleil est notre grand allié pour lutter contre le psoriasis. Il est très important de bien hydrater la peau lors du bronzage et à posteriori pour que ce remède naturel soit efficace.

Voie orale

Acitretin (Neotigason®): Ce médicament produit un effet anti-inflammatoire et permet la régulation de la croissance de la différentiation des kératinocytes. Il est indiqué lors de psoriasis pustuleux généralisés, psoriasis à plaques épaisses et psoriasis palmo-plantaires. Ce traitement est très efficace combiné à une exposition au soleil naturelle ou artificielle. Les possibles effets secondaires du traitement sont les suivants : danger pour le fœtus (tératogénicité) ; il est aussi nécessaire d'avoir un suivi régulier des enzymes hépatiques et des lipides dans le sang ; chute de cheveux ; sécheresse de bouche, lèvres et yeux ; et à faible dose, douleur musculaire et articulaire.

Méthotrexate: Son action est essentiellement anti-inflammatoire. Ce médicament s'utilise en cas d'arthrite psoriasique incapacitante, ainsi que dans des cas de psoriasis sévères lorsqu'elles sont d'apparition rapide, ou dans d'autres cas moins sévères mais résistants aux autres thérapies, ou lorsque le psoriasis affecte psychologiquement le patient. La voie d'administration est orale ou intramusculaire une fois par semaine pendant 8 à 12 semaines. Étant donné que son élimination se fait par le rein, ce médicament ne peut être administré chez les patients souffrant d'insuffisance rénale chronique. Il est aussi contrindiqué chez les personnes alcooliques ou avec une altération hépatique, étant donné qu'il peut endommager le foie. Un autre effet adverse est la toxicité de la moelle osseuse. Entre ces principaux effets secondaires l'on retrouve : l'anorexie, la fatigue, les nausées et le mal de tête.

Cyclosporine: La ciclosporine est un immunosuppresseur et un anti-inflammatoire. Ce médicament s'utilise en cas de psoriasis en plaque chronique, sévère, et atteint d'importantes améliorations au niveau des ongles et de l'arthrite. À une dose supérieure à 3mg/kg par jour, la ciclosporine peut entrainer une affectation rénale, réversible si le médicament est supprimé à temps. D'autres possibles effets secondaires sont l'hypertension artérielle, l'hypertrichose, les tremblements et la fatigue.

PUVA: Acronyme qui se réfère à l'utilisation de psoralènes (P) orales et l'exposition à des rayons UVA. Le patient reçoit un photosensibilisant en forme de pilule ou d'un suppositoire (8 -metoxipsoralène, trimetoxipsoralène) et deux heures plus tard il est exposé à une chambre d'UVA en contrôlant la dose de rayons selon la séance et la couleur de la peau du patient. Il est recommandé d'effectuer les séances de nuit ou en fin de soirée, en cas contraire le patient devra utiliser des lunettes de soleil pendant 8 heures

Traitements biologiques pour le psoriasis

Une thérapie biologique pour traiter le psoriasis s'envisage chez les patients adultes atteints de psoriasis modéré ou sévère, lorsque le patient ne présente aucune contre-indication et ne tolère pas ou ne répond pas aux autres traitements (photothérapie, le méthotrexate, acitrétine et/ou cyclosporine).

En raison de son mécanisme d'action, un control régulier est obligatoire et peut se voir accompagné de tests supplémentaires comme un test sanguin, une radiographie de thorax ou un test de Mantoux (intradermo-réaction).

Les médicaments biologiques s'auto-administrent par voie sous cutanée suivant un horaire hebdomadaire variable selon le médicament utilisé.

Le traitement du psoriasis (soit topique, systémique ou biologique) doit être adapté à chaque patient. Différents aspects du patient tels que l'âge, le sexe, les habitudes, les antécédents médicaux, le type de psoriasis et les traitements déjà réalisés doivent être pris en considération. En évaluant ces aspects, le dermatologue, conjointement avec le patient, pourra choisir l'option de traitement la plus appropriée.

Etanercept (Enbrel®) agit sur les lésions cutanées du psoriasis, sur la partie enflammée des articulations. Le psoriasique devra s'auto-administrer ses propres injections de façon sous-cutanée une ou deux fois par semaine et pendant des cycles de jusqu'à six mois de traitement.

Quand aux possibles effets secondaires, le patient peut souffrir de migraines ou de réactions inflammatoires aux injections.

Ce médicament ne peut être administré chez des patients ayant un antécédent d'infections graves, de cancer ou de maladies démyélinisantes ou avec une insuffisance cardiaque avancée.