Vaccin contre le papillomavirus humain

Le papillomavirus humain (HPV) peut provoquer, comme manifestations cliniques, des verrues génitales et des altérations du col de l'utérus qui peuvent entraîner un cancer de l'utérus.

La propagation de cette maladie sexuellement transmissible et ses conséquences ont connu des transformations avec l'arrivée du vaccin contre le papillomavirus humain.

Comment est administré le vaccin?

Il s'agit d'une injection intramusculaire. Il est administré à trois moments différents répartis sur six mois. Il est conseillé de vacciner toutes les filles entre 10 et 12 ans, juste avant qu'elles aient leurs premières relations sexuelles, bien qu'il ait été démontré qu'il peut être utile quand il est administré à des femmes jusqu'à 26 ans.

Comment fonctionne ce vaccin?

L'administration dans le corps humain de particules semblables au papillomavirus humain fait croire à notre organisme qu'il a été infecté par le virus. Le système immunitaire humain réagit et crée des anticorps (protéines) contre le HPV dans le but de l'éliminer. Ces protéines restent dans le système immunitaire pour toujours, par conséquent l'organisme vacciné sera toujours capable de lutter contre le HPV.

Quels sont les résultats de ce vaccin?

Le vaccin a démontré une efficacité pour 100 % des cas face aux sous-types 6, 11, 16 et 18 du papillomavirus humain (certains de ceux connus comme sous-types à haut risque).

Face aux autres sous-types de papillomavirus, le vaccin permet d'augmenter l'immunité globale de la femme face au HPV.